Me retrouver

C’est dur, c’est tellement dur…

Cela fait 5 ans et demi que je ne peux faire une nuit complète, 5 ans et demi que je me donne corps et âme pour elles, 5 ans et demi que je ne pense qu’à elles et que je m’oublie. Je les aime tant et je veux tant leur donner la vie qu’elles méritent, celle que j’ai moi même eu petite fille. Mais pourtant aujourd’hui c’est dur et je ne cesse de remettre en cause la maman que je suis devenue.

Je suis épuisée… j’aimerais tant redevenir apaisée.

Je me sens tellement seule face à ça. J’en rigole, j’en fais des blagues, mais au fond de moi j’en souffre et j’ai l’impression que personne ne me prend au sérieux quand je dis que je suis fracassé… J’en suis à un point que je ne rêve que d’une chose, c’est de me retrouver seule face à moi même le temps d’un week-end. Seule vraiment seule….

C’est sûr, elles me manqueront énormément, car chaque minutes loin d’elles sont tellement difficile à vivre. Mais j’ai la, maintenant, le temps de quelques jours, besoin de prendre du temps rien que pour moi, ne penser qu’à moi. Mais non, je suis seule et je dois continuer à en rire, à faire comme si cela ne m’affectait pas.

Il y a des jours où ça se passe bien et puis il y a des jours comme ce soir, où la soirée ce clos par des hurlements, une tempête émotionnelle si forte, que je ne me reconnais même plus. Moi la femme qui est normalement si calme, si douce, si maternante, si bienveillante avec ses tout petits.

Je ne leur ferais jamais de mal. Jamais je ne pourrais lever un seul petit doigt sur elles, mais le cri lui sort, les mots aussi « tu me saoul, j’en peux plus, tait toi… ».

Voilà ce que c’est pris en pleine face mon doux bébé de 20 mois qui hurlait, se débattait dans le porte bébé, alors que je voulais juste l’endormir contre moi moi. Les deux grandes ont bien sûr été terrorisé par ma rage et c’est nous 4 qui nous sommes écroulé en larme. Mon mari a pris le relais et moi je suis parti pleurer dans mon coin, pendant qu’il apaisait nos deux merveilleuses grandes filles et avant que ma toute petite vienne se jeter dans mes bras, là gorge pleine de sanglots.

Je m’en veut tellement car je les aime tellement. Je donnerais tout ce que j’ai pour qu’elles grandissent dans le milieu où j’ai grandit, elles sont tellement formidables mes filles.

J’y arrivais avant, mais maintenant je n’y arrive plus.

J’ai besoin d’aide, besoin de ne penser qu’à moi le temps d’un week-end.

Publicités

4 réflexions sur “Me retrouver

  1. Comme je te comprends…je n’ai que deux filles, la plus grande va avoir 3 ans et la petite va avoir 17 mois et ne fait pas ses nuits, je l’allaite et le manque de sommeil commence à se faire cruellement ressentir aussi…j’ai la chance de pouvoir être mère au foyer pour le moment, parce que pour moi c’est une chance, et des fois je craque aussi, je crie et les envoie balader et quand je vois la détresse dans les yeux de ma grande mon petit cœur de maman se fend en deux et je m’en veux tellement et j’ai beau m’excuser et les serrer fort dans mes bras, la culpabilité reste…mais notre amour pour elles reste pour autant inchangé, nous sommes humaines et ne pouvons pas être parfaites, elles oublieront bien vite ces douloureux moments, tu as l’air d’etre une mère formidable qui déborde d’amour pour ses filles, ne t’en veux pas trop, ou pas trop longtemps et sache que ce qu’elles garderont avec elles seront tous les merveilleux moments passés à tes côtés, et j’espere sincèrement que tu pourras bientôt avoir ton week-end rien qu’a toi…
    Belle soiree et concentre toi vraiment sur les bons moments et tache de prendre soin de toi, vraiment soin de toi

    J'aime

  2. Tu as raison, tu dois souffler, les laisser un ou deux jours, avant que tu ne pètes un cable…ça sera bénéfique pour toi et pour elle…et le papa appréciera aussi de les avoir rien qu’à lui ! Bon courage à toi, et n’hésite pas à en parler (médicalement parlant) autour de toi… sors avec des copines (sans les filles) soirée en amoureux ou spa pour toi … bref profite ! Pas facile je comprends !

    J'aime

  3. Ton texte me touche beaucoup car je suis passée par là l’année dernière. J’étais au foyer à m’occuper de mes 2 filles qui avaient 3 ans et 1 an. J’avais mis la barre très haut dans ma vision de la maternité: cododo, allaitement long/coallaitement, couches lavables, être h24 avec les enfants… Je me suis perdue en route. Je me rêvais maman bienveillante et je me suis vue devenir maltraitante. Je hurlais sans arrêt, j’ai mis des claques à ma grande…et un jour j’ai eu le sentiment de ne plus aimer mes enfants. Ça a été le déclic. J’étais en burn out, il fallait que ça change. Pour moi, pour mes enfants, pour ma famille. Nos enfants n’ont pas besoin de parents parfaits, mais ils ont besoin de parents aimants, équilibrés, solides et qui font de leur mieux. Et pour ça il faut que nos besoins soient satisfaits. Nous sommes aussi importantes que nos enfants. Tout le monde est important dans une famille. Aujourd’hui je travaille (alors que je m’étais promis de garder mes enfants jusqu’à l’entrée à l école au moins!), ma grande est entrée à l’école et ma petite de 20 mois va chez une assistante maternelle 35h/semaine. Je vais beaucoup mieux. Il m’arrive encore de me sentir dépassée mais beaucoup moins souvent et je gère mieux mes émotions. Ça a été difficile de changer de vision des choses mais je n’avais plus le choix je devenais malheureuse et toxique. Ça fait bientôt 1 an que j’ai eu ce déclic et quel chemin parcouru depuis! J’espère que tu trouveras ton propre chemin. Surtout ne t’oublie pas. Tu es importante. Si tu vas bien, le reste suivra. Tu vas y arriver.

    J'aime

  4. Bonjour.as tu pensé à prendre de l’huile essentielles de pépins de pamplemousse. Cela aidera un peu contre la fatigue. De plus, tu devrais t’accorder du temps. Prends toi une heure pour toi sans eux. Cela te permettra de souffler.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s