Stérilet Mirena, l’ennemie dans mon corps

Je vous parle aujourd’hui, d’un sujet très intime, de ce qui me pourri la vie depuis maintenant quelques mois, de contraception,

Mon stérilet hormonal Mirena.

mimaman_mirena_sterilet

Alors oui ce n’est pas très glamour, mais si j’aurais su, jamais je ne l’aurais mis et je pense qu’il est nécessaire de savoir pour faire son choix.

Ayant été enceinte sous pilule et ayant tendance à l’oublier, je voulais après notre troisième bébé une contraception plutôt sur et où je n’ai pas besoin d’y penser. Je me suis donc dirigée vers le stérilet, qui me semblait plus approprié.

Je ne voulais pas d’hormones, car je sais que ceci peu avoir des effets sur l’allaitement. Je pensais donc à un stérilet en cuivre. J’en ai donc parlé avec ma sage femme libéral lors de ma dernière grossesse et ayant des règles plutôt abondantes celle ci m’a conseillé de partir sur le stérilet hormonal. Chose que j’ai accepté malgré ce que je voulais à la base.

A la maternité, une fois ma petite née, les sages femmes m’ont demandé la contraception que je désirais et j’ai donc répondu « un stérilet hormonal ».

Mirena était donc inscrit sur mon ordonnance.

3 mois après en août 2016, on me le pose, j’avais peur d’avoir mal, mais tout c’est très bien passé, quelques douleurs au ventre pendant 2 jours après la pose, mais rien de bien grave.

Mais malheureusement ceci n’a pas duré.

  1. Les maux de tête plutôt fort ont commencé, j’en ai toujours plus ou moins eu, mais ceci sont plus fréquents.
  2. Le ventre qui a tendance à gonfler alors que malgré 3 enfants, j’ai un ventre très plat.
  3. Une prise de poids. Moi qui pouvait manger ce que je voulais avant sans prendre 1 gramme, ceci à bien changer et même en mangeant une feuille de salade, je prends. Je ne dois donc plus faire aucuns excès si je ne veut pas grossir.
  4. Une perte de libido. Alors oui après un accouchement ceci peut arriver, mais la ça dépasse tout, pauvre monsieur P.
  5. Des douleurs pendant les rapports. Ça peut flatter monsieur P, mais bon c’est surtout le stérilet qui cause des douleurs. Et ceci n’aide pas à faire revenir la libido.
  6. Une baisse de moral, tendance à dépression. Je ne me reconnais plus, je n’ai plus aucunes patience, je pleurs pour un rien et je suis devenue plus dur avec mes deux grandes filles. Je n’arrive plus à savourer la vie comme je la savouré avant d’avoir ce stérilet.

J’ai fais des recherches sur le net pour savoir d’où pouvait venir tout ces changements et j’ai découvert en lisant sur internet la notice du Mirena que je n’avais pas pu lire avant la pose, que tout ceci fait parti des quelques effets indésirables. J’ai cherché encore plus loin en tombant sur des témoignages de femmes ayant vécu la même chose, certaines avec une dépression tellement forte qu’elles en avaient des envies suicidaire…  Tout est rentré dans l’ordre quelques semaines après le retrait de leur stérilet.

Je veux donc changer, enlever cet ennemie de mon corps et retrouver la personne que j’étais avant.

Je veux rester sur le stérilet, car c’est tellement pratique, mais comme je le voulais à la base, sur un stérilet en cuivre et tant pis si cela n’est pas trop approprié avec mes règles habituelles.

Et vous, vous avez quoi comme moyen de contraception?

Publicités

10 réflexions sur “Stérilet Mirena, l’ennemie dans mon corps

  1. Ici stérilet en cuivre. Le paradis malgré des règles irrégulières car c’est mon cycle naturel je ne changerais pas de contraception. Tu ne peux pas changer de stérilet hormonal ? Il n’y a que le Minerva?

    J'aime

  2. J’ai depuis mon deuxième accouchement un stérilet en cuivre.. avant les règles était peu abondante.. ca ne fait pas bien longtemps que je l’ai alors je n’ai peu être pas beaucoup de recul mais mes règles dure 7j le deuxième jour est particulièrement abondant mais ca ne dure que 24h et après c’est très peu de perte… et je n’ai aucune douleurs de règles
    je sais bien que ça dépend vraiment d’une femme à une autre mais bon peu être que ca peu arriver à d’autre… courage c’est pas évident de trouver ce qui nous convient…

    J'aime

  3. Bonjour moi je n’ai plus aucunes contraception. J’ai été enceinte de mon second 15j après le retrait de l’implant que je n’ai pas supporté et mon dernier est né sous pilule. Donc après mes grossesses plus de contraception.
    Maintenant pas de soucis je suis séparé et je ne cherche personne. Mon corps cela fait 8ans qu’il n’a plus aucunes contraception et je le vis vraiment très très très bien. Je n’ai plus de saute d’humeur plus de mal aux seins plus d’appétit gargantuesque. ..
    C’est sur qu’il faudra que j’y pense à une contraception le jour où j’aurais rencontrer quelqu’un qui vaudra la peine que je prenne des hormones. Je suis allergique au cuivre donc pas de diu au cuivre. On m’a parlé de l’anneau vaginal. Le mirena ne me botte pas vraiment. Il y en a un un qui est quasi pareil mais moins dosé également l’usage petit. Je vais vérifier si je trouve le nom.

    J'aime

  4. Je l’ai eu, ce fameux stérilet en cuivre … je l’ai fait retirer 3 mois après! J’avais les règles tellement abondantes que je portais le plus gros tampon ET la plus grosse serviette (oui les deux en même temps super…), je me changeais toutes les heures, parfois toutes les 30 minutes. J’avais constamme une énorme sensation de gêne dans l’utérus, parfois des douleurs. Donc personnellement que ce soit l’un ou l’autre pour moi c’est une pénitence … je suis repassée à la pilule (j’étais pas fort pour puisque j’avais aussi tendance à l’oublier mais pas le choix, j’ai besoin d’une contraception car mon gyné me dit trop jeune pour ligaturer les trompes), j’ai trouvé le moment idéal pour ne pas l’oublier : juste après la mise au lit des enfants.

    J'aime

  5. Bonjour,
    D’abord merci pour ton témoignage parce que c’est un sujet personnel et ce n’est pas forcément facile d’en parler 😉
    Pour ma part, je suis sous stérilet en cuivre.
    J’ai commencé une contraception quand j’ai rencontré mon compagnon et mon médecin m’a orienté vers une pilule triphasique. Je l’ai prise pendant un an et demi, j’ai pris 10kg, j’avais des sautes d’humeur, je m’énervais contre mes proches, je ne supportais plus les gros repas, les nuits suivant un repas un peu plus conséquent, j’étais malade : adieu la délicieuse choucroute de belle-maman et autres délicieux plats, et ma libido était pour ainsi dire morte. Je n’étais plus à l’aise dans mon corps, je ne me reconnaissais plus.
    A l’occasion d’un stage (je suis étudiante), je suis partie 2 mois loin de chez moi cet été (donc loin de mon chéri) et j’ai décidé d’arrêter ma pilule. C’était un soulagement tout de suite, parce que je n’avais plus à me stresser de prendre ce petit truc tous les jours, et dès un mois, je sentais la différence. J’ai retrouvé mon corps, vraiment. Dès le premier cycle, j’ai retrouvé mes règles, et pas celle « programmées » par la pilule, mon organisme a repris ses droits. J’ai aussi perdu 8kg en 2 mois, mon humeur s’est apaisée, plus aucun souci de digestion, et ma libido est revenue, bref, je me suis retrouvée.
    En rentrant de stage, il a fallu repenser à un moyen de contraception, mais je ne voulais plus du tout d’hormones. J’ai rencontré une sage-femme qui travaille en libéral dans ma commune, une personne adorable, qui m’a renseignée et qui m’a proposée le stérilet en cuivre. Elle a répondu à toutes mes questions et m’a rassurée, et elle m’a posée mon stérilet en cuivre.
    Depuis, c’est le bonheur ! Mon corps gère son cycle comme il a envie, j’ai retrouvé mes cycles d’avant pilule avec juste des règles un tout petit peu plus abondantes, mais rien de méchant. Je me sens moi et je n’ai plus besoin de penser à prendre un comprimé chaque jour.
    Je l’ai posé en même temps qu’une amie, qui est aussi très satisfaite, et on s’amuse entre nous à parler du « Journal du sérilet » 🙂 On se raconte comment on se sent et comme ça nous parait génial.

    Voilà, désolée, j’ai raconté ma vie … Tout ça pour dire que je recommande le stérilet en cuivre.
    Bon courage sur ton chemin vers Ta contraception.
    Je te souhaite de te retrouver comme je me suis retrouvée 🙂
    Et merci pour tes partages 😉
    Tiffany

    J'aime

  6. Moi aussi j’ai les mêmes symptômes … on mettait ça sur le dos de ma thyroïde mais je me demande si justement mes problèmes de thyroïde ne viennent pas de là … c’est arrivé après le stérilet!
    En lisant tiffany, je me réjouis à l’idée de le retirer et perdre les kilos ou du moins une bonne partie des 15 que j’ai pris!

    J'aime

  7. Pour compléter ma réponse, j’ai eu pilule, implant également que je ne supportais pas, ayant 6 enfants, nous envisageons la vasectomie car moi je ne suis pas prête psychologiquement à me faire stériliser!
    Bon nous avons 49 pour monsieur et 40 pour moi alors bon on ne regrettera pas l’action!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s