Hier je me suis prise un réflexion pendant mes courses

Hier, comme tout les jeudi, je suis partie faire mes courses, dans l’un des magasins de la petite ville d’à coté. Comme tout les jeudi j’ai au minimum deux de mes trois filles avec moi.

Comme tout les jeudi, je charge considérablement mon chariot, étant 5 personnes à nourrir dans ma petite famille.

Comme tout les jeudi, je passe à la caisse en gérant mes enfants. Cette fois il y a un homme derrière moi, un homme d’un certain age, qui me regarde avec un regard noir. Je n’y prête pas intention, étant occupée à gérer mes deux petites puces qui commencent à râler, à me demander 10 choses en même temps.

Je fini tant bien que mal à tout mettre sur le tapis, à recharger dans mes sacs et à payer ce que je dois. Puis je commence à partir avec mes deux filles qui pleurent. Et la j’entends d’une voix menaçante…

« Merci de m’avoir laissé passer! »

Merci de m’avoir laissé passer… Oui je n’avais pas vu, cet homme n’avait que 2 articles et moi un chariot plein…

Je me suis prise un réflexion, je me suis faite prendre pour « encore une jeune qui n’a aucuns respects » pour une mal élevée…

Mais ce que vous ne savez pas cher monsieur

C’est que cette jeune mère, cette jeune femme que vous avez regardé méchamment, cette jeune femme à qui vous avez fait une réflexion,  venez de passer une dur nuit à se faire réveiller toutes leur heures pour donner le sein à son bébé de 10 mois, c’est faite réveiller à 6h du matin par sa petite seconde de 3 ans. D’ailleurs cette jeune femme n’a pas eu de grasse matinée ni de nuits complètes depuis presque 5 ans. A entendu des pleurs à peine le pied sorti du lit car sa plus grande fille de 4 ans et demi ne voulait pas aller à l’école, puis ne voulait pas s’habiller, ne voulait pas se coiffer et elle a du ranger pour la 3 ème fois en moins d’1h la maison dérangée. Cette jeune femme à qui vous avez fait cette réflexion n’avait même pas encore eu le temps d’aller aux toilettes, a du courir dans le vrai sens du terme pour emmener l’un de ses enfant à l’école sans trop de retard. Cette jeune mère à qui vous avez fait ces regards noir, venait de subir 5 crises de stress dans le magasin de la part de sa seconde fille. Elle a du gérer ces pleurs parmi tant d’autre devant les regards jugeurs des autres clients, car je ne lui ai pas mis cette fessée qu’ils attendaient tous. Cette jeune femme que vous avez critiqué souffre d’une hernie discal qu’elle a eu en donnant naissance sans aucune aide médical à son troisième enfant, troisième enfant qui n’a que 3 ans et 10 mois d’écart avec son tout premier. Et ce jour là cette hernie discal la faisait encore plus souffrir. Cette jeune femme qui a du fouiller de partout dans son sac en même temps qu’elle posait ses courses car sa fille avait « un caca nez » qui la gênait suite à ses pleurs, d’ailleurs elle pleurait encore. Cette jeune femme qui vous avez très certainement jugé était en stress car sa petite fille avait mal au ventre depuis 3 semaines.

Bref cette jeune femme c’était moi

Moi qui laissera toujours passer femmes enceintes, handicapés, personnes aillant que quelques articles ou avec petits bouts impatients, même si dès fois je suis en retard. Moi qui sourira et restera poli avec la gentille ou pas caissière. Moi qui offre volontiers un repas au SDF devant le magasin. Moi qui fera toujours passer le bien être des autres avant le mien.

Et vous, vous m’avez critiqué alors que vous ne savez même pas qui je suis et ce que je vis au quotidien. Oui j’ai voulu être maman, oui c’est merveilleux, mais ce que vous ne devez pas savoir cher monsieur de la caisse numéro 2, c’est que des fois c’est dur et que ce jour là j’avais la tête ailleurs et je n’ai pas regardé le nombre d’articles que vous aviez, désolée de vous avoir retardé dans votre journée.

On me dira toujours quelque chose pour mes « mauvaises actions », jamais pour mes bonnes. On dira que c’est normal, mais des fois vous avez juste à fermer votre bouche, car vous ne savez pas!

17349676_1947660278799506_4725550819097919025_o

Publicités

Une réflexion sur “Hier je me suis prise un réflexion pendant mes courses

  1. Et moi, je lui aurais répondu : qu il existait des caisses rapides ou Pourquoi ?? Vous me l aviez demandé??? ou désolé mais mes enfants sont toujours prioritaires !! Ah rien qu en te lisant , ça m énerve , bon c est vrai qu aujourd hui, je suis énervée …. lol allez on s en fous , il suffit qu un de tes enfants ( ou pour ma part mes neveux ) disent ‘ je t aime  » et tout est oublié 🙂 christine veau moreno

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s