Mère au foyer sans reconnaissance

Je parle souvent du fait que je sois mère au foyer, car pour moi c’est une grande fierté, mais malheureusement pour d’autre, mère au foyer c’est avoir la chance de ne rien faire.

Mère au foyer c’est avoir de la chance

Cela fait plus de 4 ans que je suis à la maison, tout les jours, que je m’occupe seul ou presque de mon ménage et des filles. Je dois tout gérer, de levé au couché, des courses au ménage, de la lessive au repas. Alors bien sur mon homme m’aide quelque fois, mais en rentrant du travail il est fatigué et je préfère qu’il se repose, aillant un métier où il faut être frais et concentré (chauffeur routier). Seulement je suis moi aussi fatiguée de mes journées, mais j’ai comme l’impression que je n’ai pas le droit de me plaindre, car mère au foyer n’est pas un métier, c’est avoir la chance de rester chez sois.

Juste un merci et c’est tout

Pour ma part je trouve que SI, c’est un métier comme un autre, seulement nous n’avons pas le droit à la reconnaissance. J’aimerais des fois qu’on me dise juste un « Merci pour ce que tu fais! », mais je ne l’ai pas. J’aimerais des fois lire des gens ou entendre des gens dire « Vous travaillez comme tout le monde ». Mais tout ceci n’arrivera pas, ou alors cela restera rare.

Une éponge et un Dyson comme collègue de boulot

Gérer trois enfants c’est loin d’être de tout repos et même si la plus grande va à l’école en semaine, les allez retour, surveiller l’heure, ne pas avoir le temps de tout boucler, c’est loin d’être tout repos. Courir le jeudi au cours de poney de la plus grande, courir au courses le lundi, courir à faire les repas le midi avant que Lia ne rentre de l’école. Cuisiner deux fois le soir car les filles sont trop fatiguées pour manger avec nous et donc mangent plus tôt et nous nous mangeons une fois les trois filles endormit, mais avant cela il faut gérer les trois bains, qui ne sont pas tous pris dans le calme. Puis il faut assurer la nuit aussi… Et rester seul toute la journée avec trois têtes blondes, ne pas avoir de conversation d’adulte, même si je vois souvent mes parents et ma sœur, parler à des « collègues » de boulot ça manque. Seulement moi mes seuls collègues de boulot c’est mon Dyson et mon éponge et j’avoue que les conversation sont souvent courtes.

Pas de vacances, pas de week-end, pas de pause déjeuné.  

Je ne demande pas grand chose, juste à un peu de reconnaissance, à un merci de temps en temps. Qu’on me considère comme quelqu’un d’actif, qu’on ne me sous estime pas et qu’on m’accorde autant d’importance et d’admiration qu’une maman qui travaille à l’extérieur. Il m’arrive parfois d’envier leur vie, je me dis que de couper de tout ce qui se passe à la maison doit faire du bien, d’avoir des vacances, des week-end, des pauses déjeuné. De rigoler avec des adultes au boulot, de faire la mauvaise langue derrière le dos du patron, de boire des tonnes de café et de discuter de tout et de rien tout en le buvant, de souffler tout simplement. Avoir du temps pour sois…

Pour elles j’ai tout donné

Mais quand je regarde mes filles, je me dis que ma place est ici, que je fais le plus beau métier du monde et que même si pour beaucoup je ne suis rien, pour elles je suis tout et j’espère qu’elles seront fière de moi, fière d’avoir eu une maman qui c’est dévoué corps et âme pour elles.

Au final, elles sont ma plus belle récompense.

Photo de chez fabuleusesaufoyer.com

Publicités

6 réflexions sur “Mère au foyer sans reconnaissance

  1. La plupart des femmes qui travaillent font aussi tout ce que vous faites, en plus de leur journée de travail. Je vous laisse imaginer leur rythme de vie et leur fatigue +++ 🙂

    J'aime

    1. Ce n’est pas du tout comparable. Car mère au foyer c’est faire ce que fait une mère qui travail en rentrant mais 50x dans la journée. Sans ne jamais pouvoir faire de coupure. J’ai plusieurs amies qui étaient au travail ene aillant des enfants et sont devenus mère au foyer. Toute disent que c’est beaucoup plus fatiguant d’être au foyer. Mentalement c’est pas toujours facile.

      Ici je travaillais dans des écuries avec donc un rythme de fou et des journée de fou. J’étais bien moins fatigué en me couchant le soir que maintenant au foyer.

      J'aime

  2. c bien dommage d opposer la mere qui travaille a la mere au foyer.. le manque de considération ne vient pas des meres travaillant, ms bien du reste de la société.
    et pr avoir experimenter les deux il y a des avantages des deux côtés et des inconvenients. et finalement a chacun de faire son choix pour trouver son equilibre. c bien simpliste de dire que les meres qui travaillent s en sortent mieux: dommage ca perd en credibilite alors que la question de la reconnaissance du travail des meres a la maison est pourtant dès plus pertinente.

    J'aime

    1. Pour ma part je n’oppose absolument rien. Vu que je pense que dans les deux cas ce n’est pas de tout repos. J’explique juste que les mères au foyer manquent souvent de reconnaissance car « on ne travail pas », alors qu’une maman qui travail à l’extérieur et qui s’occupe de ses enfants le soir est admirée. Beaucoup voient les mères aun foyer comme des femmes qui ne font rien de leur journée, alors que c’esr très loin d’être le cas. Oui une mère qui travail à l’extérieur va faire le même travail en rentrant le soir. Mais ce qu’oubli la plupart des personnes, c’est que la mère au foyer va répéter ces tâches des dizaines de fois la journée tout en gérant ses enfants. Donc ça revient au même qu’une femme qui travail à l’extérieur (je ne sais pas si vous voyez d’où je veux en venir).

      Je suis mère au foyer et oui je trouve que je manque de reconnaissance dans ce que je fais, car je ne suis que mère au foyer. Alors que je me donne corps et âme tout les jours, toute la journée pour faire tourner ma maison et ma petite famille. Je suis mère au foyer donc je n’ai pas le droit d’être fatiguée ou de me plaindre. C’est une comparaison que j’ai pu observer. La mère au travail se prendra peut être d’autres critiques, mais elle on ne la traite pas de « bonne à rien ».

      En tout cas peut importe si on est à la maison ou à l’extérieur on est toutes des mamans qui déchiiiiiiire.

      J'aime

      1. Je comprent tous à fais se que tu ressent . Je suis mere au foyer depuit 12 ans j ai eu à travailler entre les congee parental mais tres brièvement !! Maintenant j ai trois enfant et le plus petit à 4 ans donc je suis maintient une vrais mere au foyer je ne cherche plus à travailler car sa ne serai pas possible . Je n ai pas envie de laisser mes enfant chez la nounou à la cantine ect .. De plus j ai dès enfant dys , hp , et le cadet qui a eu neophobie alimentaire donc pas question de le mettre à la cantine , j ai des rdv tous la semaine entre le psy , l Horto , orthoptistes, ergo plus les activités scolaire et j habite à 10 km de l ecole de mes enfant ( nous avon déménager mais nous n avon pas changer les enfant d ecole vue les trouble détecter ) je fais donc 60 km par jours juste pour les trajets scolaire . je n ai vraiment pas l impression de ne rien faire loin de la !! 😜

        J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s