Pour protéger, câliner, coiffer, jouer, guider …. Mais pas pour frapper!

IMG_322963228027808

Cela fait quelques jours que je vois tourner des liens d’articles, des débats, des reportages aux informations sur l’interdiction de la fessée. J’entend de tout et de rien, j’entend tout les avis, allant du plus bienveillant au plus dure. Certains partent dans les insultes, les menaces. Je vois que pour un sujet sur lequel la réponse est pourtant tellement logique, des gens ce battre. Ça fait vraiment très peur.

En France, 2 à 3 enfant meurent par jour suite aux coups de leurs parents, ce qui représente entre 730 et 1095 d’enfants morts sur 1 année. En Suède où la loi anti fessée est passé depuis 30 ans, il n’ y plus d’enfants morts sous les coups de leur parents. 30 ans, ce qui fait par rapport en France 21 900 à 32 850 d’enfants sauvés grâce à cette loi en 30 ans. De plus le taux de suicides à considérablement baissé depuis cette loi et certaines de leur prisons ferment car elles se vident.

« J’en ai reçu et je n’en suis pas mort », voilà l’argument que j’entend ou lis 46 fois par jours. Oui toi tu en est pas mort et tant mieux pour toi, mais malheureusement ce qui en sont mort ne sont plus la pour le dire. « J’en ai reçu et je ne suis pas devenu un délinquant », oui tu n’es pas devenu un délinquant et heureusement que tout les enfants qui reçoivent des fessées ne deviennent pas délinquant, même si 100% des délinquants en ont reçu. Mais par contre je vois que même adulte tu reste très agressif dans tes paroles quand quelqu’un n’est pas d’accord avec toi et que tu es persuadé qu’on règles les conflits avec la violence. « Il y a fessée et fessée! », non il n’y a pas fessée et fessée, allons donc voir la définition :

1- fessée :  La fessée est l’administration, avec la main nue ou munie d’un instrument, de coups donnés sur les fesses.

2- coups : Choc physique, trace laissée par ce choc.

3- choc : Rencontre plus ou moins violente et brusque de deux ou plusieurs corps.

4- violence : La violence est l’utilisation de force physique ou psychologique pour contraindre, dominer, causer des dommages ou la mort. Elle implique des coups, des blessures, de la souffrance.

5- dominer : La domination désigne une situation dans laquelle un être et ou un groupe est en position d’imposer, par n’importe quel moyen ses idées, sa loi, ses règles, ses vérités ou ses croyances.

On continu?

Nan je vous laisse y réfléchir.

On me dit souvent, « si tu ne tape pas tes filles, une fois à l’école elles ce feront marcher sur les pieds et elles seront des têtes du turc, puis tu regrettera ton choix le jour où elles te cracherons à la gueule! », alors si mes filles ce font marcher sur les pieds, comment voulez vous qu’elles osent me cracher dessus? Je comprend pas trop la en faite. Et parce qu’elles risquent de ce faire taper par d’autre, moi je devrais leur infliger ça pour qu’elles aient l’habitude et qu’elles croient que tout se règle par la violence? Mes filles je veux leur apprendre à régler leur problèmes par le dialogue. Bien sur que si elles sont font couvrir de coups par quelqu’un d’autre elles auront le droit de ce défendre. Mais je veux leur inculquer que taper ne sert strictement à rien.

Notre rôle n’est pas d’apprendre le respect à nos enfants? Comment voulez vous qu’on nous respect, si nous même on ne respect pas? Ou alors oui vôtre enfant finira par vous écouter au doigt et à l’œil, mais à quel prix? Au prix de la peur qu’il a envers vous. Une multitude de questions dans ma tête, en faite je ne comprend absolument pas vôtre logique, j’aimerai qu’on me l’explique.

Comme vous avez pu le remarquer je suis contre le châtiment corporel, mais également contre la communication violente et j’espère sincèrement que cette loi passera rapidement, mais j’espère surtout qu’on ne laissera pas les parents face à cette situation seul. J’espère qu’on accompagnera chaque parents dès la grossesse, avec des réunions d’information obligatoire, que des associations seront créer pour répondre à chaque question et guider les parents. Les laisser seul face à ça pourrait avoir d’autre conséquences, comme des parents qui continueront à taper leurs enfants en cachette, sous la menace de ne rien dire, ou alors qui tomberont dans le laxisme. Il faut guider ces parents la vers l’éducation bienveillante, qui n’est pas une éducation laxiste comme pensent beaucoup de personne. Leur apprendre à communiquer avec leur enfants, leur apprendre à les écouter et à leur montrer les autres alternatives d’une éducation douce et respectueuse.

Les mains, pour protéger, câliner, coiffer, jouer, guider …. Mais pas pour frapper!

Publicités

3 réflexions sur “Pour protéger, câliner, coiffer, jouer, guider …. Mais pas pour frapper!

  1. De mon côté, je suis contre les punitions corporelles et pourtant, il y a des jours où je n’ai pas su comment faire, comment être et où mes enfants ont reçu des fessées quand ils étaient petits. Depuis, j’ai lu les livres de Faber et mazlich (orthographe?) sur la communication non violente, je crois que j’ai progressé, je crois aussi que c’est plus facile avec des enfants plus grands.
    Je ne me sens toujours pas suffisamment forte pour donner des leçons mais en tout cas ce qui est sût c’est que nous avons besoin d’apprendre à faire autrement. SInon interdire la fessée ne servira à rien

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s